Formations

Une spécialisation lucrative : l’immobilier d’entreprise

By 10 mars 2020 No Comments
Une spécialisation lucrative

Le marché de l’immobilier d’entreprise est un secteur très avantageux. Plus encore que l’immobilier résidentiel. Par définition, l’immobilier d’entreprise fait référence à des biens destinés à des usages professionnels. Or, l’immobilier d’entreprise est un domaine qui a régulièrement besoin de se développer et de se diversifier.  La demande est donc assurée et constante.

Une spécialisation lucrative pour les professionnels de l’immobilier.

Pour les agences et les mandataires, se spécialiser dans l’immobilier d’entreprises est une stratégie gagnante. En effet, la demande est réelle et les gains importants. A la différence de l’immobilier résidentiel, les honoraires perçus sont plus élevés. Les baux professionnels ne sont pas soumis à la loi ALUR. Les honoraires pour les locations sont donc libres et varient entre 15% et à 30% HT du loyer annuel HT HC. Par exemple, pour un bureau loué 2.000€ / mois, les honoraires varient entre 3.600€ et 7.200€, soit 2 à 3 fois plus qu’en résidentiel.

Ajoutons à cela qu’en France, presque 90% des entreprises sont locataires. Nombreuses sont celles, qui effectivement pour des raisons fiscales, ne veulent pas posséder l’immeuble qu’elles occupent. La demande à satisfaire, pour un spécialiste de l’immobilier d’entreprise, est donc conséquente.

Dans le cadre d’une vente de bureaux, les honoraires de commercialisation sont généralement compris entre 2 et 5 % HT du prix de vente hors droits. Là encore le montant de la commission est plus élevé. Autre atout qui milite en faveur de la profitabilité de l’immobilier d’entreprise: la diversité des offres. Qu’il s’agisse d’un bureau, d’un entrepôt, d’un local ou d’un commerce. L’immobilier d’entreprise offre un large panel d’opportunités aux investisseurs. Et avec des couts bien différenciés selon le profil du bien recherché.

Et enfin dernier point : la qualité de la demande. La clientèle qui recherche un bien, est constituée de  chefs d’entreprise. Il s’agit de professionnels qui ont un projet bien défini. Ils souhaitent une transaction rapide. Un gain de temps considérable face au marché de l’immobilier d’habitation où nombreuses sont les visites non qualitatives.

Un placement rentable et sécurisée pour le particulier

Considéré comme plus rassurant et plus fiable que l’immobilier résidentiel. Le marché de l’immobilier d’entreprise n’est pas réservé aux initiés, bien au contraire ! Ouvert aux particuliers qui souhaitent réaliser des investissements avantageux, il permet de se constituer un patrimoine et de générer des revenus supplémentaires.

En moyenne avec l’immobilier d’entreprise, on observe un rendement supérieur à 3% ou 4% . Bien plus encore si les locaux concernés sont situés dans une zone recherchée. Plusieurs raisons sécurisent le placement dans l’immobilier d’entreprise et en font, un investissement attractif.

La présence d’une clientèle, et par conséquent le chiffre d’affaires généré par un locataire commercial évite à un propriétaire les aléas de la gestion locative d’habitation. Le bail commercial est aussi plus flexible. La répartition des charges locatives est à déterminer entre le locataire et le propriétaire. Impôts fonciers, frais d’entretien, petits travaux de réfection…Un partage des charges est donc source d’économies pour un investisseur. Le taux de biens laissés vacants est dérisoire dans l’immobilier d’entreprise car les commerçants sont attachés à leur local et à leur clientèle. Le paiement des loyers est également plus assuré avec un locataire commercial. En effet, il tire des bénéfices du local utilisé. 

La pierre d’entreprise est donc profitable aux professionnels, comme aux particuliers. Or, comme toujours lors d’un investissement immobilier, il s’agit de cibler juste, là où l’offre rencontre la demande.

Les métropoles attractives

A l’heure où la qualité de vie est de plus en plus plébiscitée par les salariés, six grandes métropoles régionales sont aujourd’hui sollicitées par les entreprises pour leur implantation. Preuve en est, la demande de bureaux sur ces secteurs explose, si bien que des tensions apparaissent dès qu’une  offre est disponible.

Lyon, Aix-Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux et Nantes  sont désormais incontournables pour les investisseurs. Quelques chiffres pour le prouver, sont à avancer. Les entreprises ont pris 1,25 millions de mètres carrés en baux dans ces six villes en 2019, soit l’équivalent de 50 % du marché parisien.

Ces grandes agglomérations régionales possèdent de nombreux atouts, expliquant leur attractivité.Un cadre de vie agréable, des infrastructures de transport de qualité facilitant la mobilité des salariés. Une attention toute particulière portée à l’équilibre vie professionnelle et personnelle des salariés, la diversité des offres pour les entreprises.

D’autres agglomérations comme Rennes par exemple, pourraient séduire des investisseurs dès 2021. La demande en immobilier d’entreprise est donc bien réelle et elle devrait continuer pour les années à venir.

Pour plus d’informations sur nos formations sur ce sujet, contactez Nathalie : nathalie@immo-academy.net

Leave a Reply